CONTACTEZ NOUS

 

Belharra Watermen Club

45, boulevard Thiers

64500 Saint-Jean-de-Luz

FRANCE

info@belharrawatermenclub.net

Administratif +33 7 67 02 12 85

Sport & Formations +33 7 67 33 26 58

SUIVEZ NOUS

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black Twitter Icon

HORAIRES DE PERMANENCE

Mardi : 11H-14H

Mercredi : 11H-14H

Jeudi : 11H-14H

Vendredi : 11H-14H

Samedi : 14H-16H30
Dimanche : fermé

ms_cnds.png

© 2020 Belharra Watermen Club | École de sauvetage côtier, formations secourisme et dispositifs prévisionnels de secours à Saint-Jean-de-Luz

Rechercher
  • Belharra Watermen Club

FRANCE LD : un championnat qui restera dans les mémoires !



Récit de Bruno Magne dans Coureurs d'écumes, magazine européen de sauvetage sportif

Les championnats de France de paddleboard 2017, organisés dans la Baie de Saint-Jean-de-Luz, resteront dans les mémoires à bien des égards. A commencer par les conditions épiques avec une météo digne d’un mois de novembre (vent froid et averses intenses) et un clapot infernal sur une partie du parcours. D’autre part, cette compétition marque définitivement la renaissance de la discipline. Après quelques années creuses, pendant lesquelles seuls les Bretons ont pérennisé des épreuves intéressantes, certains clubs de sauvetage et la FFSS remettent le prone paddleboard au goût du jour. Autre paramètre important, les meilleurs Français prennent part, désormais, aux mondiaux ISA de paddleboard.

Muret, Poitiers et Biarritz honorés

Ce millésime 2017 est également marqué par l’ouverture de l’épreuve aux jeunes catégories. Les minimes, très nombreux, devaient effectuer deux boucles de 2.5 km. A ce petit jeu, Lilou Comet (Muret) s’adjuge le titre national, corroborant la montée en puissance de son club, ces derniers mois. Derrière elle, Méline Menaud (Poitiers) prend la seconde place, dans la lignée d’une saison exemplaire, marquée par un titre hexagonal en piscine. Laura Latxague (Anglet) complète le podium. Chez les garçons, Biarritz réalise un formidable triplé ! Iban Zeitoun, Santxo Etcheverry et Kosmo Nijssen-Séran, dominateurs de bout en bout, portent haut les couleurs du Pays Basque.

Calvet et Rosa Perotteau confirment

La course des cadets (trois tours à effectuer) voit Lola Pignero (Biarritz) décrocher le titre aux dépens de Roxane Eteve (Belhara St Jean) et Heleann Barker (Capbreton). Un autre Capbretonnais, Hugo Calvet, boucle les 7.5 km en tête dans cette catégorie. Il confirme au passage son excellente saison, après ses deux podiums internationaux à Dinard. Dans son écume, les Biarrots Grégoire Lecoeur et Jules Augeraud se parent d’argent et de bronze. Point de surprise chez les juniors, puisque Camille Rosa-Perotteau (Biarritz), la grande favorite, assume son statut et devient championne de France, quelques semaines après sa sélection en équipe de France seniors. Lilia Lissardy (Hendaye) et Elea Iturria (St Jean) montent sur le podium. Waterman aguerri, Stanislas Helbig (Capbreton) se fait plaisir dans les vagues ramenant les concurrents sur la plage. Il précède au final le valeur Gaëtan Viala (Lavaur) et l’Albigeois Louis Sam. Un sacré trio !

Camgrand en démonstration

La catégorie open (10 km) est marquée par le start tonitruant de Jérémie Camgrand (photo), adepte des départs canon, sous les yeux de Ludo Dulou, icône du paddleboard français. Le Biarrot va t-il pouvoir tenir la cadence jusqu’au bout, sur sa planche de 12 pieds ? Dans des conditions qu’il affectionne, le jeune Basque passionné des sports océan (bodysurf, sauvetage, surf) va réaliser un véritable festival. Même le fort de Socoa est impressionné…Ni le vent, ni la houle ne vont le contrarier ! Au contraire, il exploite le moindre run pour maintenir son dauphin, Julien Lalanne, à distance. « J’ai pris un plaisir immense ! Aujourd’hui, c’était fait pour moi 🙂 Quel bonheur de pouvoir surfer sur le retour, face à la Rhune » sourit Jérémie, pour qui ce titre est une grande première. Pour la 3ème place, Joseph Guegen (Saint-Nazaire) finit par devancer Médéric Berthe (Lit et Mixe) pour obtenir une magnifique 3ème place. Chez les féminines, la 3ème mondiale, Flora Manciet précède Sarah Goalard, qui témoigne. « C’était extrêmement difficile de ramer face au vent. La seconde partie du tracé était plus abordable ». Le classement officieux des masters (sur 10 pieds) voit John Despergers devancer Cédric Lagier.

Belhara relève le défi dans des conditions épiques

Au final, le Belhara Watermen Club a magistralement relevé le défi, coordonné par Rémi Paulorena. Le club de St Jean a réussi à drainé une participation record, avec la présence de clubs de la France entière (Poitiers, Saint-Nazaire, Lavaur, Albi, Muret, Lacanau) et assuré une organisation efficiente, malgré un contexte défavorable, avec le concours des officiels de la FFSS. Félicitations à tous les rameurs ayant pris le départ. Eu égard les conditions extrêmes, ils méritent tout le respect. Vivement l’année prochaine !

Le club tient à remercier chaleureusement ses partenaires, la Maison Paries, Brennos, entreprise locale de nutrition pour sportifs, la fédération française de sauvetage et de secourisme, l'office de tourisme et la ville de Saint-Jean-de-Luz.


516 vues